Bienvenue sur world-blogueur.com

Ce blog étant encore en phase de rapatriement, certains voyages sont incomplets. Si vous désirez consulter ces carnets, vous pouvez, pour le moment, y avoir accès sur l'ancien site http://www.planete-montagne.fr/. Bonne route...

mercredi 25 octobre 2006

Oman, sur la piste des wadis (1/7)


Carnets de plusieurs voyages réalisés entre 2006 et 2009 au départ d'Abu Dhabi


Wadi: En arabe, cours d'eau temporaire, le plus souvent à sec, mais qui peut soudainement charrier de grandes quantités d'eau lors de pluies violentes.


Du 22/10/2006 au 24/10/2006


Départ le 22 octobre à l'aube pour trois jours de d'escapade dans la péninsule du Musandam. Ptit Chat (Christophe) nous a rejoints pour une semaine et Camille et Sébastien se sont associés à cette aventure...
Notre objectif est de faire, en 4x4, une traversée nord-ouest sud-est de la péninsule du Musandam, petite enclave Omanaise perdue au nord des Émirats Arabes Unis. Cette traversée doit nous mener du Golfe Persique à l'Océan Indien.
Nous partons à 6h00 du matin, puis après une bonne une bonne demi-heure de formalités administratives à la frontière, nous passons en Oman.
Sitôt la frontière passée,  le paysage naturel et urbain change radicalement.


Les montagnes plongent dans la mer, les fjords s'infiltrent dans les terres, les petites maisons en terre semblent écrasées par les reliefs, et les plages s'étirent, l'eau turquoise nous nargue... 



La luminosité est telle que les couleurs sont pastelles.
Nous traversons de petits villages de pêcheurs, montons au fort de Tibat, notre périple agrémenté par des haltes salvatrices sur les nombreuses étendues de sable blanc. Nous nous isolons pour nous désaltérer, le ramadan n'est pas terminé...


Nous arrivons à Khasab, petit bourg du bout du monde, la route bitumée s'y arrête, les montagnes empêchent de poursuivre. 
 

Nous arrivons à Khasab, petit bourg du bout du monde, la route bitumée s'y arrête, les montagnes empêchent de poursuivre.
Quelques courses pour le dîner, puis nous entamons la piste qui s'enfuit dans les montagnes arides. Nous projetons de camper sur une plage sauvage, accessible uniquement en 4x4.
Après une halte dans une forêt d'acacias, petite halte verte au milieu d'une sécheresse hostile, nous prenons la piste raide qui nous mène au belvédère surplombant cette fameuse plage. La vue est plongeante.


La plage ne nous convient pas, nous retournerons à Khasab pour dormir sur une plage que nous avions vu quelques kilomètres avant le bourg.
Nous faisons une halte au port pour négocier avec un pêcheur qu'il nous emmène observer les dauphins et peut-être nager avec eux.
Le rendez-vous est pris, nous embarquerons le lendemain à 12H00.
Nous montons le camp sur une plage nichée au milieu des reliefs.



Baignades, feu de bois et, après quelques heures d'attente ( ramadan oblige ), nous pouvons enfin faire cuire nos grillades.


Réveil matinal, et en guise de toilette, une baignade dans une eau dépassant allègrement les 27 degrés...



Balades dans Khasab entre fort, palmiers, rues poussiéreuses et montagnes, puis nous nous rendons au port.


Nous retrouvons notre pêcheur, embarquons les palmes, les masques, les tubas et maillots et partons à grande vitesse le long de cette côte déchiquetée, située à quelques 50 kilomètres des côtes Iraniennes. 2h30 de navigation dans ces fjords coupés du monde, des villages isolés, des plongées aux milieu des coraux, des oursins et des poissons multicolores - un monde sous le monde-,  mais point de nage avec les dauphins. Nous en avons vus un, furtivement...
 

Retour à terre puis direction la forêt d'acacias où nous étions la veille pour déjeuner paisiblement et ramasser du bois pour le feu de camp, à l’abri des regards, à l'ombre d'un arbre et en compagnie des chèvres.



Nous reprenons la piste qui s'élève dans les montagnes. La piste est raide, très raide même, les vues sont plongeantes, les ravins, impressionnants mais l'altitude rend la température plus supportable.


Nous profitons d'une vue panoramique non loin d'une base militaire, on nous apprend que nous ne pourrons pas poursuivre la piste, il faut repasser la frontière à l'endroit où nous sommes rentrés en Oman...
Nous faisons une petite marche d'une heure et demie, qui nous mène à un belvédère naturel, dominant l'ensemble de la côte ouest de la péninsule.


Nous trouvons une vaste étendue plane vers 1800 mètres d'altitude, agrémentée de quelques arbustes, pour y monter le camp. Pommes de terre cuites à la braise, feu de camp et visite des ânes ont composé le programme de cette soirée. 
 

Le lendemain, réveil matinal, nous sommes donc dans l'obligation de rebrousser chemin.
Nous redescendons à Khashab
Plutôt que de réaliser la traversée prévue, nous repasserons le poste de frontière et nous voulons réaliser une traversée est-ouest qui ne devrait pas poser de problèmes au regard des formalités douanières.
Nous repassons aux Émirats Arabes Unis, et prenons la piste qui nous emmènera du Golfe Persique à l'Océan Indien.
3 heures de piste à gravir montagnes et crêtes rocheuses, avec des vues spectaculaires sur des abîmes sans fin. Les montagnes sont parées de strates régulières, le lieu ne semble pas avoir changé depuis des milliers d'années...



Nous passons dans des gorges tortueuses et étroites, les couleurs sont chaudes, la végétation réapparaît timidement, nous approchons de l'Océan Indien... 



Nous arrivons à Dibba qui signifie la fin de notre périple qui s'est déroulé sans encombre... jusqu'à ce que je veuille aller jusqu'à l'océan en 4x4... Ensablement, si bien que le niveau du sable était au niveau des portières...


A peine le temps de réagir, un 4x4 arrive, deux émiriens en sortent, l'un deux prend le volant, l'autre dégonfle les pneus, et en 5 minutes, ils nous sortent de ce bourbier...
Baignades dans une eau à 30 degrés, une belle façon de clore cette aventure...





 

3 h 30 de route, nous arrivons fatigués à Abu Dhabi. Nous allons rendre le 4x4, et rentrons à l'appartement, non sans avoir fait un détour au Marrakech restaurant, pour y déguster un buffet à volonté de spécialités marocaines...
 

Archives du blog